Hollande ne dispose pas des ressources nécessaires pour financer son programme !

Projet fiscal de Hollande : l’Arnaque du siècle

Les 45 milliards d’euros de recettes fiscales passées au crible de l’Institut Montaigne (*) :

Le candidat socialiste tablerait sur des recettes surestimées de 15 %.

François Hollande ne dispose pas des ressources nécessaires pour financer ses promesses et réduire les déficits publics.

C’est en tout cas la conclusion à laquelle parvient l’Institut Montaigne, après avoir évalué le rendement de toutes les recettes fiscales prévues par le Parti socialiste.

Au lieu des 44,5 milliards attendus, l’Institut n’en trouve que 38,6 milliards.

>>>> C’est donc 6 milliards que le candidat socialiste devrait encore chercher pour respecter ses engagements.

Pourquoi l’Institut Montaigne affiche-t-il un tel écart par rapport à l’équipe du candidat ? Les raisons sont multiples.

Dans certains cas, le PS a « oublié » d’annoncer certaines mesures – impopulaires -alors qu’il en a bien intégré le rendement.

C’est le cas notamment de la réforme des heures supplémentaires. Le PS n’a jamais dit qu’il supprimerait l’exonération de charges des salariés employés dans les très petites entreprises, mais l’a pourtant intégrée à ses chiffrages.

C’est également le cas des droits de succession, qui seront durcis davantage que François Hollande ne l’a dit. Hollande a indiqué vouloir ramener de 150.000 à 100.000 Euros le montant que chaque enfant peut recevoir en franchise d’impôt. Mais il a omis de dire qu’il réduirait aussi l’avantage des héritiers en ligne indirecte ( frères et soeurs, parents, etc.) Et qu’il allongerait de 10 à 15 ans la fréquence des donations en franchise d’impôt. Ces mesureront prises en compte par le PS qui parvient à un rendement global de 1,6 milliard sur les successions.

L’Institut Montaigne parvient à la moitié.

La taxation des revenus du capital au même niveau que ceux du travail rapporterait, par ailleurs, nettement moins que prévu : 2,8 milliards au lieu de 4,5 dans le projet PS.

(*) L’Institut Montaigne est l’un des principaux institut généralistes français, classé comme libéral. Il regroupe cadres d’entreprise, hauts fonctionnaires, universitaires et représentant de la Société civile. Il ne bénéficie d’aucune subvention publique.

Advertisements
This entry was posted in Economie and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s